Déprime saisonnière quand tu nous tiens!

Je reprends la plume ce matin afin de partager avec vous mon immense déception de voir de la gadoue à l’extérieur plutôt que le 15 cm de neige annoncé. Il me semble qu’un beau tapis blanc lumineux aurait chassé la grisaille interminable et bien typique du mois de novembre. Tout ce manque de lumière vous affecte-t-il ? Souffrez-vous de la déprime saisonnière ? Sachez que près de 5% de la population canadienne en serait atteint! Heureusement qu’il est possible d’y remédier en intégrant à notre routine hebdomadaire ces quelques conseils.

Tout d’abord pensons à revoir notre alimentation. C’est bien connu que les oméga-3 contenus entre autres dans les poissons gras ne sont pas seulement bons pour la santé cardiovasculaire, ils combattent également la déprime. Il est par contre difficile de manger deux à trois portions de ces poissons par semaine, les suppléments en gélules sont alors un bon compromis. Une diète riche en aliments protéiques comme la dinde, les oeufs, légumineuses, légumes verts feuillus et produits laitiers est à privilégier car ils contiennent du tryptophane. Le nom est bien savant mais parait-il qu’après ingestion il se transforme par notre organisme en sérotonine responsable du bon fonctionnement de notre boîte à poux!

Un autre aspect à ne pas négliger est l’activité physique. Le fait de pratiquer un sport d’endurance même avec modération 2-3 fois semaine prévient la dépression. En effet, les endorphines produites par le cerveau lors d’efforts soutenus et prolongés ont un effet euphorisant et relaxant. De plus, ceci assure une meilleure oxygénation de ce dernier et diminue le taux de cortisol, l’hormone du stress. Pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable, bougez dehors en essayant d’attraper quelques rayons de soleil.

Me voilà maintenant prête à affronter ce dur hiver qui s’annonce rempli de neige, slush, glace et boue. Je tenterai le plus souvent possible de braver les intempéries que Dame Nature mettra sur ma route et traverserai les précipices de glaces les fesses serrées… Coudonc! Est-ce que l’écriture donne des hallucinations? Les nerfs les endorphines! Bon hiver à toutes!

20131127-140017.jpg

Les Journées Cidres & Fromages 2013

cidre et fromage

Le printemps, quelle belle saison lorsque la pluie nous laisse quelques jours de répit. La nature est en éveil et que dire des nombreux végétaux en fleurs. C’est le moment parfait pour profiter des largesses de dame nature en parcourant la Route des cidres en Montérégie.

Venez profiter des Journées cidres et fromages, soient du 18 au 20 mai, où 14 cidreries participantes se feront un plaisir de vous faire découvrir leurs produits accompagnés de fromages Fritz Kaiser. Un parcours vous est proposé débutant à Rockburn et Franklin, passant par Hemmingford, Saint-Isidore, Mont-Saint-Grégoire, Rougemont et se terminant par Mont-Saint-Hilaire. La formule est légèrement différente cette année avec la participation de la fromagerie Fritz Kaiser. J’espère qu’on nous servira quand même quelques crêpes car je ne pourrai garantir la collaboration de mes enfants!

20130515-173621.jpg

C’est un évènement annuel en famille que nous ne manquons jamais. En plus de la vue magnifique des pommiers en fleurs, plusieurs cidreries sont dotées d’un parc d’amusement, d’animaux de ferme, ou offrent des balades en tracteur. Outre la boisson alcoolisée, les marchands vendent également jus et gourmandises, histoire de faire passer l’absence de crêpes! Je vous souhaite donc une bonne dégustation!

[Source de L’image (En-tête de l’article): Cate Sevilla (CC)]

Aujourd’hui c’est la journée du croissant!

semaine-croissant

Après avoir vanté l’acceptation de soi et de nos faiblesses, débutons le processus par une dégustation de croissants! En effet, ce 20 avril est la journée du croissant dans les petites boulangeries et pâtisseries participantes où les croissant vous sont généralement offert à moitié prix. À vos marques, prêts, partez!

[Source de L’image: zé_nuno (CC)]

Régime Sans Gluten: Êtes-Vous Sérieuses?

regime-sans-gluten-pain

Avez-vous été tentées un jour ou l’autre de banir de votre alimentation tout ce qui débutait par la lettre “p” (pain, pâtes, patates, pâtisseries) pour perdre du poids ? C’est vrai que nous abusons trop souvent de ces aliments mais consommés en portions raisonnables ils apportent beaucoup à notre organisme…..euh à part les pâtisseries! La grande tendance actuellement à Hollywood et également chez nous en matière de régime alimentaire est le régime sans gluten.

En effet, une philosophie s’est en quelque sorte propagée au sein de la population. Je ne sais trop pourquoi mais on s’est mis à attribuer tous nos bobos au gluten dont nos kilos superflus. Le gluten est la fraction protéique du grain qui est naturellement présent dans le blé, le seigle et l’orge. Il confère entre autre au pain son élasticité lors du pétrissage. Saviez-vous que seulement 6% de la population est intolérant au gluten ? Une multitudes de tests médicaux doivent préalablement être faits dont une biopsie de l’intestin avant d’établir un diagnostic de maladie coeliaque. Outre la maladie coeliaque, on pense que le gluten serait responsable de plusieurs maladies telles la fibromyalgie. Selon les experts, aucune étude sérieuse n’a pourtant été concluante en ce sens.

Il est d’ailleurs fortement conseillé un suivi avec une nutriotionniste avant d’entreprendre un régime sans gluten afin d’éviter les carences. Comme les produits alimentaires convenants à ce régime sont très limités et souvent bourrés d’additifs plus ou moins bon pour la santé, une nutrionniste pourra vous aider à cibler les aliments à acheter. Vous devrez également prévoir beaucoup de temps pour cuisiner pains, muffins, crêpes, etc..

Pas surprenant de perdre du poids avec autant de restrictions! Pas le temps de manger lorsqu’on doit cuisiner de longues heures et dire adieu aux resto entre amis. Comme nous ne sommes pas des stars squelettiques employant cuisiniers et spécialistes, restons réalistes. Est-ce vraiment le gluten le grand responsable de nos poignées d’amour ? Vaut mieux accepter nos faiblesses et nos quelques livres en plus et profiter des petits plaisirs de la vie. L’acceptation de soi passe aussi par notre bedon! ;)

[Source de l’image: net_efekt (CC)]

Mode printanière à petits prix!

Notre printemps est plutôt timide cette année mais cela ne m’a pas empêchée d’aller fouiner dans quelques boutiques de vêtements de la région afin d’avoir un avant-goût de la mode estivale. Les couleurs pastelles sont à l’honneur en 2013 et le tout dans un style rappelant la fin des années 80 début 90. Tout ce qu’on avait en horreur il y a 10 ans!!! Donc le mot d’ordre pour cet été est audace. Osons le jaune poussin, le fleuri et le rose bonbon tout en nous remémorant de bons souvenirs d’enfance.

Vous trouverez des beaux morceaux à prix très abordables pour toute la famille chez Joe Fresh Style et H&M. J’ai également été très impressionnée par la collection de vêtements Véro par Véronique Cloutier disponible à l’Aubainerie. En plus d’allier style et confort à petit prix, la gamme est également composée de vêtements sport, lingerie, lunettes soleil et bijoux. La collection pour enfants Grande fille et Fiston par Véro propose vêtements confortables et accessoires de tous les jours. Voici donc quelques unes de mes trouvailles.

Chandail rayé - Collection Véro.

Chandail rayé – Collection Véro.

Petit Sac aux couleurs estivales - $25 à L'aubainerie.

Petit Sac aux couleurs estivales – $25 à L’aubainerie.

Robe pour ma fille. Grande fille et Fiston par Véro.

Robe pour ma fille. Grande fille et Fiston par Véro.

20130408-140721.jpg

Pourquoi pas du sirop d’érable pour Pâques ?

Je prends quelques instants, bien assise dans mon salon entourée de mes enfants, pour vous écrire. Avec le long congé de Pâques (enfants surexcités présents à la maison)et obligations fiscales (impôts), j’ai dû retarder notre rendez-vous hebdomadaire. Ce qui m’inspire cette semaine est bien entendu ma sortie annuelle accompagnée de ma famille à la cabane à sucre. C’est que voyez-vous, saturée de chocolat à l’année, Pâques ne représentait plus grand chose pour moi d’autant plus que ça fait bien longtemps qu’on ne sait plus trop qu’a fait Jésus cette journée-là pour qu’on se mette à manger des cocos! Donc depuis quelques années, j’organise une partie de sucre dans la meilleure cabane à sucre de la région : l’Érablière Charbonneau. Pour en être aussi convaincue, c’est que j’en ai visitées plusieurs avant!

Située au coeur de la capitale des cabanes à sucre du Québec, c’est-à-dire Mont-Saint-Grégoire, l’Érablière Charbonneau est à seulement 30 minutes de Montréal. Bâtie en 2004, après plusieurs années de passion pour le domaine de l’acériculture, la famille Charbonneau réalisait leur rêve : ouvrir leur propre cabane à sucre. Le désir de la fratrie était d’offrir à sa clientèle un menu composé de mets typiquement québecois de qualité et authentiques dans un lieu convivial au sein de la montagne. Au menu, outre les tradionnels jambon à l’érable, soupe aux pois, omelette au four, patates rissolées, grillade de lard et fèves au lard, chez Charbonneau on vous en offre plus! Vous vous régalerez du ragoût de boulettes, des mini-tourtières et marinades maison. Et que dire des nombreux desserts tels que les pets de soeurs, la tarte au sucre, les crêpes nappées de leur fameuse sauce au sucre à la crème fondante, tout simplement divin! Le tout aux mêmes tarifs qu’ailleurs!

Après l’ingestion de toutes ces calories, il est possible de se dégourdir et prendre l’air dans les sentiers pédestres de la montagne. Pour ceux incapables de se tenir debout, vous pouvez opter pour une promenade en carriole. Les enfants peuvent dépenser leur trop plein de sucre dans le parc d’amusement. L’érablière étant adossée au Verger et Cidrerie Charbonneau, votre visite peut donc se poursuivre avec la découverte des produits de la cidrerie.

J’espère vous avoir donné le goût de vous sucrer le bec pour ce long week-end de Pâques. Que ce soit avec du chocolat ou du sirop d’érable, l’important est de passer de beaux moments avec des personnes qui nous sont chères. Si ce n’est pour le retour de Jésus, Pâques est maintenant synonyme de retrouvailles simples sans les obligations de Noël. Joyeuse Pâques tout le monde!

20130330-143530.jpg

Programmes de récompenses Huggies & Pampers; 3 enfants plus tard!

Vous êtes parent d’un ou plusieurs enfants ? Inutile de vous rappeler que les couches représentent une grosse dépense et que tous spéciaux et programmes de récompenses offerts par les fabricants sont bienvenus. En plus d’avoir adhéré à ces programmes en divulgant vos renseignements personnels, vous êtes-vous donné la peine de conserver toutes ces petites étiquettes collées à l’intérieur des sacs de couches en vu de les accumuler et de vous acheter une des innombrables “gugus” inutiles ? Bien moi je l’ai fait!

Je suis inscrite aux programmes Gifts to grow de Pampers et Savourez l’aventure de Huggies depuis 2005. Certes, les sites internet regorgent d’information, de conseils judicieux et de bons rabais mais ils créent surtout un besoin envers leurs produits. Ils encouragent également l’inscription à des sites d’achat en ligne en offrant des points bonis supplémentaires. Les dépliants envoyés par la poste offrent sensiblement le même contenu. Mais qu’en est-il des soi-disant récompenses ? Combien de points faut-il pour en obtenir une ?

Je dois avouer qu’avec les années la variété des récompenses s’est élargie. Des jouets, des cartes-cadeaux de grands magasins, des abonnements de revues et des dons à des fondations composent dorénavant l’éventail des primes. Le problème majeur reste le nombre exorbitant de points demandés pour chaque item. Prenez mon cas comme exemple. Je suis maman de trois enfants, j’ai donc dépensé des milliers de dollars en couches. J’ai amassé tous les points des emballages de couches achetées et des coupons bonis. J’étais toute fébrile à l’idée de m’offrir enfin ma récompense après toutes ces années de “gnaisage”. Je vous laisse deviner ce que j’ai pu m’offrir avec mes nombreux points Huggies et Pampers combinés. Deux magnifiques bons d’achat de 10 $ chez Indigo. Plus de 6 ans de fidélité et des milliers de dollards pour 20 $ d’achat! Complètement ahurie, j’ai immortalisé ce moment sur photo! Tirez vos propres conclusions…

20130318-160203.jpg

Une relâche réussie à Blueberry Lake!

blueb

Avez-vous passé une belle relâche scolaire avec vos enfants ? Avez-vous profité du beau temps que Dame Nature nous a si généreusement offert la semaine dernière ? Bien entendu il faisait un peu chaud rendant certaines activités hivernales impossibles ou périlleuses mais on ne s’en pleindra pas! Ça fait quelque temps que je veux vous parler d’un endroit super qu’on m’a chaudement recommandé il y a quelques années. Situé à 30 minutes du Mont-Tremblant précisément à Labelle et offrant à sa clientèle une soixantaine de chalets en location, Blueberry Lake est sans contredit un incontournable pour des vacances réussies.

Tout d’abord, vous serez charmé par la beauté rustique des chalets de bois rond. Tous dotés d’un toit cathédrale entièrement fenestré, ils offrent une vue panoramique de la nature environnante. Complètement aménagé et équipé comme une maison, le Papineau (standard) dispose de 4 chambres et 3 salles de bain pouvant accueillir jusqu’à 8 personnes. De plus, les chalets sont munis d’un spa, foyer, table de pool ou ping pong et d’un bain tourbillon. Tout pour vous faire décrocher et favoriser la détente! En passant : “Allez jouer dehors les enfants”!

Comme si ce n’était pas assez beau, le resort a pensé à ces chers petits en offrant une multitudes d’activités et ce sans aucun frais supplémentaire. En effet, été comme hiver, Blueberry Lake met à la disposition de sa clientèle beaucoup d’équipements sportifs tels que des raquettes, skis, patins, vélos de montagne, pédalos, etc.. Il est également possible à l’accueil d’avoir accès au mini-gym et à la piscine intérieure. Des services complémentaires tels massages, traiteur et autres sont disponibles moyennnant un surplus probablement dispendieux! Je n’ai pas osé m’informer à ce sujet…

Parlant de coût, car toute bonne chose en a un, je vous suggère de rester à l’affût des spéciaux ou forfaits offerts sur des sites comme Tuango. Les chalets se louent environ 500 $ la nuit ou 3000 $ par semaine sans compter les frais de service! Grâce à un forfait acheté sur Tuango en novembre dernier, j’ai obtenu 3 nuitées à 599 $ plus frais de service. Ce qui est beaucoup plus abordable! J’ai donc passé 4 jours de détente en compagnie de mes enfants et d’amis loin du brouhaha quotidien. Nous avons tous adoré l’endroit ainsi que la beauté des lieux. Je vous le suggère fortement mais avec un forfait spécial afin d’éviter de vous ruiner…

CELI, ça vous dit quelque chose ?

Pink Piggy Bank

Voici venu le temps des REER, ce régime d’épargne gouvernemental permettant d’épargner en vue de la retraite. Saviez-vous qu’il existe plus d’un régime d’épargne offerts par le gouvernement et tous très avantageux pour le contribuable ? Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais il me semble que c’est compliqué! Afin de m’instruire, j’ai fait des recherches que je vous les résumerai sur quelques articles. Je débuterai donc cette série avec le CELI que vous connaissez peut-être moins. En effet cette formule est relativement nouvelle et elle présente plusieurs avantages dont celui d’être plus flexible que le REER. J’aimerais d’ailleurs vous rappeler que la date limite pour cotiser à l’un de ces régimes pour l’année 2012 est le 1er mars 2013.

Depuis 2009, le gouvernement fédéral a conçu un instrument d’épargne enregistré souple et d’usage général, le CELI, compte d’épargne libre d’impôts. Vous trouverez ci-dessous ses modalités.

-Tous résidents canadiens âgés de 18 ans et plus peuvent maintenant cotiser jusqu’à 5500 $ par année;
-Le revenu de placement ainsi que les sommes retirés sont libres d’impôts;
-Les cotisations inutilisées des années antérieures s’accumulent;
-Les retraits effectués peuvent être remboursés dans les années futures;
-Les sommes investies ne sont pas déductibles d’impôts;
-Le revenu gagné ainsi que les montants retirés ne touchent pas l’admissibilité aux prestations fédérales ou crédits d’impôts basés sur le revenu;
-Il est possible de cotiser pour son conjoint.

Le CELI devient très intéressant en complément du REER lorsque le maximum éligible est atteint. Il peut s’avérer également très judicieux pour les premiers acheteurs d’une maison car il est transférable en REER. Le retour d’impôts ainsi obtenu combiné au RAP, régime d’accession à la propriété, permettent de bonifier la mise de fond requise.

Si le CELI et le REER ont sensiblement le même rendement, ils répondent par contre à des besoins différents. Si vos économies visent uniquement la retraite, il vaut mieux privilégier le REER afin d’obtenir des déductions d’impôts. En revanche, les pénalités fiscales à prévoir si de futurs retraits seraient réalisés nous incitent vers l’épargne donc le CELI.

J’espère avoir réussi à vous éclairer sur le compte d’épargne libre d’impôts et à ses avantages. J’aimerais surtout vous sensibiliser à profiter de ce qui vous est offert car c’est lorsque ça va bien qu’on planifie l’avenir!

[Source de L’image | Flickr (CC)]

Pimentez votre St-valentin avec Cinquante Nuances de Grey!

Désolée d’avoir omis de vous écrire la semaine dernière, j’étais submergée par un roman… Hé hé! Comme le titre de l’article en fait mention, je devais accomplir ma mission pour la St-Valentin qui consistait à lire le premier tome de la trilogie Cinquantes Nuances de Grey. Le best-seller le plus vendu au monde en 2012. Pourquoi était-ce une mission pour moi ? Tout simplement car ce roman me semblait dépourvu d’histoire. Comme il a remué bien des gens, je me suis fait un devoir de le lire pour vous chers lecteurs.

Voici un bref résumé de l’histoire. Lors d’une interview réalisée pour sa colocataire fièvreuse, Anastasia Steele, jeune finissante en litérature de 21 ans tombe éperdument amoureuse du beau et énigmatique Christian Grey. Le coup de foudre est instantané! Christian, président de la Grey Enterprises Holdings, tentera de conclure par contrat les modalités de leur future relation des plus inusitées… Anastasia succombera-t-elle aux perversités et aux multiples exigences de ce Casanova ? Parviendra-t-elle à partager avec Christian une vraie relation amoureuse au goût de sexe-vanille ?

Comme vous pouvez le constater, j’ai pu en quelques lignes vous faire un aperçu assez complet d’un roman de 551 pages! Il y a certes des secrets obscurs quant à une ancienne relation de Christian et à son enfance mais rien de plus. Tout tourne autour du sexe et à ses nombreuses nuances évoluant dans un univers de luxe et d’extravagances. Inutile de vous mentionner qu’il est difficile de s’identifier aux personnages qui semblent sortis tout droit de Santa Barbara ou de trouver les trop nombreux messages texte échangés enlevants. De plus, j’aurais aimé qu’il y ait plus de détails concernant la fortune de Christian. J’ai de la difficulté à comprendre comment un jeune homme de 27 ans multi-millionaire peut être à la tête d’un véritable empire sans avoir touché à un héritage.

Malgré une intrigue presqu’inexistante, je dois avouer tout de même que ce roman est un minimum divertissant et surtout instructif. En effet, Monsieur Grey avec sa chambre de la douleur pourrait certainement vous en montrer beaucoup! C’est pourquoi je le conseille grandement pour la Saint-Valentin ou pour toutes soirées coquines en amoureux. Et tant qu’affaire pourquoi pas une petite virée dans une boutique érotique ? Bonne Fête les amoureux!